Bienvenue!

ou

Créer un compte

ou

Oatbox_Icons_Illustrations

* En raison de la pandémie COVID-19, vous pourriez vous attendre à un délai supplémentaire sur la livraison.

Filtrer les articles
Histoires

Apprendre à connaître Abeego

3 mars 2020

Vous le savez, chez Oatbox, nous adorons collaborer avec des entreprises canadiennes qui partagent nos valeurs. Ce mois-ci, nous avons le grand plaisir de collaborer avec la marque canadienne Abeego à l’origine du premier emballage en cire d’abeille. Fondée en 2008 par Toni Desrosiers, Abeego offre une gamme de produits d’emballages naturels qui protègent et respirent pour préserver vos aliments plus longtemps et réduire les déchets. Nous avons tellement aimé leurs produits que nous avons décidé d’en offrir un échantillon dans nos boîtes du mois de mars pour vous permettre d’en faire l’essai.

Nous avons également eu la chance de poser à Toni, la fondatrice d’Abeego, quelques questions sur l’histoire de la marque, ses inspirations et sa vision pour le futur d’Abeego.

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’histoire d’Abeego?

Lorsque j’ai lancé Abeego en 2008, ma mission était d’éliminer l’emballage en plastique de ma cuisine. Mon premier design avait pour but d’emballer un sandwich pour emporter, mais l’usage unique de ce design ne me permettait pas d’atteindre cet objectif d’éradiquer l’emballage en plastique de ma cuisine. J’ai commencé à éliminer quelques détails et à simplifier mon produit, ce qui a également permis à l’entreprise d’avoir un modèle plus évolutif. La vie est une évolution constante, tout comme Abeego. Ce que je ne savais pas à l’époque, c’est qu’Abeego respire et protège, conservant ainsi la fraîcheur des aliments plus longtemps. C’est ce qui m’a lancé sur mon parcours Keep Food Alive.

Qu’est-ce qui vous a inspiré à créer des emballages en cire d’abeille?

En 2008, je travaillais comme nutritionniste holistique dans une boutique d’aliments santé. Nous étions soucieux de la nutrition, mais en contrepartie, tout était emballé dans du plastique. Je savais qu’il devait y avoir une meilleure façon de sauver la nourriture.

J’étais convaincue que quelque chose d’aussi naturel que la préservation de nos aliments aurait une solution offerte par la nature alors je me suis créée quelques règles et je me suis mise au travail. Chaque partie de mon invention devait être naturelle et dans son état naturel, sans plastique, comestible, avoir des qualités de conservation naturelles et préapprouvées par la FDA pour le contact alimentaire.

J’ai visité des musées et des bibliothèques. J’ai lu livre après livre qui partageait des histoires du passé; j’ai écouté des films démontrant une époque avant l’invention du plastique et j’ai étudié les pelures de citron. Je retournais dans ma cuisine pour expérimenter, mais ma recherche avait besoin d’une touche humaine. Je me suis donc adressé aux aînés et leurs histoires ont rapidement pris de l’importance parce que lorsqu’il s’agit de garder les aliments frais, les gens le voient plus comme un art que comme une science. J’ai entendu des histoires de voyages dans l’obscurité, la cave froide ou la mise en conserve de la récolte d’été et ça m’a poussé à creuser plus loin. Chaque personne avec qui j’ai interagi a aidé à façonner Abeego et la richesse expérientielle de leurs histoires était inspirante. C’est en écoutant les gens et en établissant des relations avec eux que nous avons compris que la nourriture est au coeur de la culture et des liens humains.

Où voyez-vous Abeego dans 5 ans?

Dans les 5 prochaines années, nous verrons Abeego dans 7,7 millions de maisons à travers le monde comme l’outil qui aide les gens à mieux comprendre leurs aliments et à redéfinir ce que signifie garder les aliments en vie; au lieu de se  demander si leurs aliments sont frais, ils vont se demander s’ils sont vivants.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui désire réduire ses déchets?

Faites une chose qui fonctionne pour vous et faites-le quotidiennement. Dès que cette nouvelle habitude semble facile, commencez en une nouvelle. Réduire le gaspillage en petits gestes quotidiens fait une grosse différence. Il y a aussi des manières plus amusantes de réduire nos déchets, comme apprendre à cuisiner nos aliments emballés préférés de A-Z. J’ai moi-même commencé à faire du lait d’amande frais. C’est incroyablement facile, goûte un million de fois meilleur, coûte une fraction du prix et est naturellement zéro déchet.

Qu’est-ce qu’un ‘meilleur matin’ représente pour vous?

Une bonne journée commence par un meilleur matin et celui-ci commence à la table du petit déjeuner. On ignore les défis quotidiens et on prend le temps de rire autour d’un bon déjeuner. Le rituel d’un meilleur matin forge une connexion plus profonde et pose une base solide pour la journée. De plus, si on ne passait pas ce temps ensemble, on manquerait des moments précieux comme notre enfant qui nous demande: ‘Si on n’adopte pas un chien, est-ce qu’on peut s’il vous plaît, s’il vous plaît, s’il vous plaît adopter un dragon Komodo?’

Ce que nous vous offrons grâce à la collaboration Oatbox et Abeego?

Les abonnés Oatbox recevront un échantillon Abeego gratuit ce mois-ci pour toutes boîtes de 35$ et plus.

Si vous aimez votre échantillon, vous pouvez profiter de 10$ de rabais sur le Abeego Champion Kit en utilisant le code OATBOX au paiement.

Vous courez aussi la chance de gagner de meilleurs matins avec Oatbox et Abeego en participant à notre concours ici.

Articles Liés