Bienvenue!

ou

Créer un compte

ou

ab $5$5$5
Filtrer les articles
Histoires

Une passion en héritage : Miels d'Anicet

20 septembre 2016
La main d'un apiculteur à la recherche d'une reine dans un cadre d'abeilles

275 km séparent Montréal de Ferme-Neuve, là où Anicet Desrochers et Anne-Virginie Schmidt ont pris pied pour faire des Hautes-Laurentides le berceau de leur vie commune. Maintenant à la tête de l’entreprise Miels d’Anicet, ils vouent leur quotidien à l’apiculture, la commercialisation du miel et à l’éducation apicole. 

Paysage de la ferme des Miels d'Anicet dans les Hautes-Laurentides

L’héritage agricole de la famille a poussé Anicet à compléter des études universitaires en Alberta et en Californie pour devenir un spécialiste de l’élevage de reines, une expertise plutôt rare au pays. C’est toutefois à Montréal qu’il fait la rencontre d’Anne-Virginie, alors qu’elle est employée d’une grande firme de service-conseil dans la métropole. Souhaitant démarrer son entreprise et obtenir une certification bio, il est d’abord introduit à sa future compagne sous le chapeau des affaires. Une rencontre du destin, puisqu’il fallut peu de temps à Anne-Virginie pour se laisser séduire par les abeilles, délaisser son rythme de vie urbain et se joindre au projet d’Anicet. 

Pour permettre à l’entreprise de connaître une importante croissance, le couple a su faire de sa complémentarité une force indéniable et indispensable pour réussir dans le domaine de l’agriculture. Comptable agréée de formation, Anne-Virginie s’est chargée de dresser les plans d’affaires et d’expansion, permettant du coup à Anicet de se concentrer sur les ruches et de développer le centre d’élevage de reines en Californie, qui fait la spécialité de la ferme. 

Photo du coin du bâtiment de la ferme des Miels d'Anicet
Artisane dans la miellerie des Miels d'Anicet qui tient un pot de miel biologique
Rayon de miel et outil pour gratter le miel
Ensemble de ruches d'abeilles colorées
Rayon de miel qui coule

Notre équipe a eu la chance de rencontrer les entrepreneurs dévoués des Miels d’Anicet et de s’immiscer dans leur quotidien de producteurs. De l’apiculture à la confection de produits transformés, on a pu percevoir dans leur travail une passion et une authenticité désarmante. On les sent transportés par une fierté qui transparaît dans leurs récits et un engagement à la hauteur de leurs ambitions. Bien plus qu’un gagne-pain, on a rapidement compris que l’apiculture les fait voyager et stimule leur curiosité.

L’apiculture fait partie intégrante de notre vie. Il y a vraiment quelque chose de plus profond que juste le métier.Anne-Virginie

Pour eux, le choix de s’adonner à la culture biologique en fut un des plus naturels. Anne-Virginie affirme que la rigueur de ces pratiques a toujours été au cœur de leurs activités, mais que la valeur ajoutée de la certification n’est certainement pas à négliger. En effet, elle les ouvre à un réseau de distribution étonnant, compte tenu de la rareté du miel biologique et la popularité croissante des magasins d’aliments naturels.

Anne-Virginie Schmidt des Miels d'Anicet qui enseigne à l'équipe Oatbox dans la miellerie
L'équipe Oatbox guidée dans les champs de la ferme des Miels d'Anicet par Anne-Virginie Schmidt
La main d'un apiculteur à la recherche d'une reine dans un cadre d'abeilles
Rayon de miel photographié de très près
Morceau de cire tiré d'un cadre d'abeilles

Complices et associés, Anicet et Anne-Virginie vivent maintenant tous les deux du travail à la ferme. Au départ, les terres de la famille Desrochers comptaient 100 ruches, qui permettaient une petite commercialisation du miel dans la région. Miels d’Anicet compte aujourd’hui sur plus de 20 ruchers d’hiver et 30 ruchers d’été, ce qui totalise 1 200 ruches, pour rejoindre un marché beaucoup plus important à l’échelle nationale. 

Les affaires vont bon train et la diversification des activités y est pour beaucoup. Non seulement l’entreprise se spécialise-t-elle dans l’élevage d’abeilles et la commercialisation du miel, mais elle offre également une variété de produits gourmands, de l’hydromel et une gamme de produits pour le corps entièrement naturels sous l’étiquette Melia.

Misant sur leur présence dans plusieurs détaillants afin d’augmenter leur visibilité et leur notoriété, les entrepreneurs en sont rendus à développer un nouveau site web transactionnel (qui devrait sortir très très bientôt!) pour desservir directement le consommateur. Grâce à cette évolution, la ferme des Hautes-Laurentides peut d’autant mieux répondre à une demande grandissante découlant d’un engouement contemporain et renouvelé pour l’apiculture. On constate de plus en plus l'importance des abeilles; ces ouvrières qui veillent à la diversité des cultures et à la richesse de notre alimentation par leur travail de pollinisation.

Ruches d'abeilles avec plusieurs cadres photographiée de près
Morceau d'un cadre d'abeilles dans les mains d'un apiculteur
Une abeille reine
Anicet Desrochers des Miels d'Anicet à la recherche d'une reine dans un cadre d'abeilles
Anicet Desrochers des Miels d'Anicet qui place une reine dans un contenant de plastique pour la conserver

Articles Liés